Solfège de Daniel Ichbiah - nouvelle édition d’un best-seller

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Sorti en 2003, Solfège, nouvelle méthode simple et amusante de Daniel Ichbiah, s’est vendu à plus de 80.000 exemplaires.  Best-seller, le livre est fréquemment classé dans le Top 100 de Amazon.

La nouvelle édition sort en mars 2011.

Cette nouvelle édition permet de faire ses premiers pas en matière de solfège avec une flûte.

Elle permet également en fin d’étude d’interpréter au piano des morceaux célèbres tels que les Gymnopédies de Erik Satie ou la Sonate au Clair de Lune de Beethoven.

La plupart des méthodes de solfège que j’ai pu aborder étaient fastidieuses, rébarbatives, inintéressantes…

Et j’ai vu trop souvent des étudiants musiciens se décourager très vite (parfois le temps d’un week-end !) dès lorsqu’ils devaient aborder de telles notions.

L’idée de ce livre a consisté à faire une méthode “informelle” qui dé-dramatise le sujet du solfège par une approche complètement différente des méthodes actuelles.

Son ambition :

Aider l’étudiant à passer la première étape du solfège, celle consistant à pouvoir lire une partition simple et à pouvoir la jouer au piano ou sur un clavier.

Bien souvent, ceux qui achètent une méthode n’arrivent jamais à un tel résultat ! Ils ne parviennent jamais jusqu’au point où ils puissent déchiffrer une partition afin de l’interpréter.

Plusieurs idées fortes ont précisé à l’écriture de ce livre :

1. Pratique

Le solfège n’est pas une fin en soi.

Il sert à lire des notes et des signes sur des partitions en vue d’interpréter des morceaux. Dans cette optique, toutes les notions étudiées sont pratiques.

L’étudiant découvre les notes, les indication de temps, de tempo, au travers d’exemples simples à interpréter. Je suis parti d’un principe simple : jouer d’un instrument procure un réel bonheur. Savoir placer les doigts des deux mains sur un clavier ou une flûte suscite un plaisir immense.

A la fin de cette méthode, l’étudiant est en mesure de déchiffrer des morceaux simples de compositeurs tels que Schubert, Beethoven, Mozart, Bach, les Beatles, Scott Joplin…. Ces divers compositeurs ont tous écrit des morceaux accessibles aux débutants.

2. Ludique

J’ai opté pour une présentation ludique de la théorie. Quelques exemples :

  • la portée pour piano est comparée à un film avec la main gauche qui plante le décor et la main droite qui est le héros de l’action,
  • pour aider à identifier les notes, je fais découvrir que si la gamme était une famille, le Do est celui qui aurait décroché toutes les meilleures places, les plus en vues sur la photo, tandis que le Si est le laissé pour compte, etc.
  • pour accoutumer le lecteur aux rythmes, je montre que nous sommes entourés de rythmes dans sa vie quotidienne,
  • pour compter les rythmes, j’utilise une méthode simple de type “1 et 2, 3 4, 1 et 2, 3, 4…”. “1 et aussi 2, 3 et aussi 4″. Avec divers exercices de décodage. etc.

3. Illustrée

Le livre comporte de nombreuses illustrations, qu’il s’agisse de portées ou de reproductions de claviers de piano avec indication des touches à jouer.

L’objectif de la méthode est d’ouvrir une personne au solfège, de lui donner les premier ingrédients pour aller de l’avant, d’étudier des partitions simples, et d’être en mesure étudier des méthodes plus ambitieuses, une fois cette première étape de familiarisation passée.

Edition Librio.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>