Et Dieu créa les Beatles – édition 2011

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


À l’occasion de la sortie de la compilation One en version remastérisée, Les Carnets de l’Info réédite le livre « Et Dieu créa les Beatles »…

Le disque One des Beatles est sorti en 2000, et rassemble tous les singles du groupe ayant atteint la première place aux USA ou en Grande Bretagne. Le disque a réalisé un tour de force : il a été la meilleure vente de la décennie écoulée.

La sortie de la compilation One remastérisée le 5 septembre 2011 s’inscrit dans la série de disques remastérisés sortis par EMI depuis septembre 2009.

Dans ce contexte, le livre de Daniel Ichbiah, « Et Dieu créa les Beatles » apparaît comme un pendant naturel de l’album, chaque chanson de One étant analysée, replacée dans le contexte de l’époque, avec des anecdotes sur sa création. Il en est de même pour les morceaux majeurs des Beatles, absents de One car n’étant pas sortis en single : « A day in the life », « Michelle », « The fool on the hill », « Lucy in the sky with diamonds », etc.

Le livre « Et Dieu créa les Beatles »

On pourrait penser que tout a été dit sur les Beatles…

L’écrivain Daniel Ichbiah tente pourtant une approche inédite, en analysant, tout au long de l’histoire du groupe, leur évolution en tant que créateurs de mélodies et chansons qui défient le temps.

? Comment un petit groupe provincial de rock’n’roll en est-il venu à composer des morceaux du calibre de « A Day in the Life », « Yesterday » ou « Strawberry Fields Forever », des chansons entrées dans l’Histoire ?

? Quels ont été les facteurs sociaux, artistiques et culturels propres aux années 60 qui ont permis de passer en l’espace de deux ans de « Can’t buy me love » à la sophistication de « Eleanor Rigby » ?

Si le livre Et Dieu créa les Beatles suit la chronologie du groupe depuis ses débuts à Hambourg jusqu’à la séparation officialisée en avril 1970, il s’attarde sur bien d’autres aspects et soulève de nombreuses questions :

? Pourquoi Rubber Soul enregistré en 1965 est-il le dernier album où les Beatles demeurent un véritable groupe ?

? Pourquoi Sgt Pepper’s, le chef-d’œuvre du groupe signe leur fin inéluctable ?

? Pour quelles raisons, McCartney n’a-t-il rien composé de majeur pour les Beatles à partir de 1969 ? etc.

Le livre se penche également sur les carrières solo de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr et analyse les plus grands albums qu’ils ont créé individuellement.

Au delà de l’histoire du groupe et de l’atmosphère débridée des sixties, le livre met l’accent sur l’improbable rencontre de deux génies de la composition, Lennon et McCartney et l’indéniable apport de George Martin, le subtil orchestrateur.

Pendant naturel de la compilation One, Et Dieu créa les Beatles consacre également une longue partie aux reprises effectuées par d’autres chanteurs ou musiciens, des versions enregistrées par toutes sortes d’artistes venant d’univers aussi différents que le jazz, l’opéra, la comédie musicale (comme pour « Can’t buy me love »), d’Aretha Franklin à Tété, en passant par Aimee Mann et jusqu’à Maurice Chevalier.

L’auteur :

Daniel Ichbiah est l’auteur de plusieurs best-sellers tels que Les 4 vies de Steve Jobs (n°1 des ventes fin août 2011 sur l’iStore d’Apple, La Saga des Jeux Vidéo, Bill Gates et la saga de Microsoft, Solfège nouvelle méthode ludique Il a également publié des biographies de Madonna, des Rolling Stones, de Téléphone et de Georges Brassens.

Contact presse : Editions Les Carnets de l’Info

Béatrice de Leyssac - Email : bdeleyssac@scrineo.fr - Tel : 01 42 36 01 83

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>